De l’or, de l’argent et du bronze lors des championnats de France seniors


 

Les championnats de France seniors se sont déroulés à Schiltigheim (Grand-Est) les 17 et 18 février.
Douze lutteurs représentés les couleurs de la région avec des fortunes diverses.
Mathieu Lardy et Bassem Nouri représentés l’ASPTT Limoges Chaptelat, ils n’ont pas réussi à accrocher un podium.
Mathieu participait à son premier championnat de France en lutte libre 57kg, il s’incline face à Coudière (ASM Clermont/ARA) et Lopes (ELCO/HDF) pour terminer à la 13e place.
Médaillé d’argent, il y a deux saisons, Bassem revenait de blessure après une saison 2017 compliquée. En 87kg gréco, il s’incline au premier tour face au futur 2e Ykhlef (Tourcoing/HDF), puis face au local Vahanyan (Schiltigheim/GES) alors qu’il menait aux points en début de combat. Il termine à la 13e place.
Le Club Arédien de Lutte participait avec dix lutteurs. Il réalise l’exploit de se classer dans les 10 meilleurs clubs dans chacun des styles (9e en lutte féminine, 6e en lutte gréco-romaine, 5e en lutte libre), malgré les forfaits de Zelimkhan Khadjiev, Tahar Jerbi, Mathieu Bayle, Adama Diatta et Blaise Diatta.
En lutte féminine, Mégane Brunet Masson (50kg) revenait à la compétition après un arrêt de plusieurs années. Elle décroche une honorable 5e place après avoir perdu face à la future championne Sabatié (Montauban/OCC), elle remporte son match de repêchage face à Magnant (Sotteville/NOR). En finale pour la médaille de bronze, elle ne trouve pas la solution face à la vice-championne d’Europe juniors Gallo (Torcy/BFC).
Autre revenante à la compétition, Floriane Marczinski (ancienne championne de France cadette) n’avait plus participé à un championnat de France depuis 2012. Bien préparée, elle parvient à remporter la médaille de bronze dans la catégorie des 62kg. Après un premier tour passé sans encombre face à Bailly (Meaux/IDF), elle s’incline 1/4 de finale dans un match étriqué face à Guillaume (St Joseph/REU). En repêchage, elle écarte de son chemin Evrard  (Tourcoing/ HDF) et Boumaza (Tourcoing/HDF). Pour la médaille de bronze, elle tombe la jeune pensionnaire du pole France de Ceyrat Ruiz (Champforgeuil/BFC), après un match où les deux lutteuses ont offert un match à suspens.
En lutte gréco-romaine, Franck Hassli (77kg) et Anthony Leborgne (97kg), décroche tout les deux la 7e place. L’expérimenté Hassli, qui a enchaîné les blessures depuis 2012, élimine au premier tour aisément Decroix (Calonne Ricouart/HDF), puis se voit barrer la route par le titulaire de l’équipe de France Nikoghossian (Bagnolet/IDF) futur 2e. En repêchage, il commence par une victoire face à Kazharov (ASM Clermont/ARA) mais est éliminé par l’explosif Thomas Cuello (Besançon/BFC) dans un match très serré où le score se termine à 5/5.
En qualification, Anthony Leborgne élimine facilement Raffai (Créteil/IDF), mais un peu léger pour la catégorie, il ne fait pas le poids face au futur champion Umkhadjiev (Schiltigheim/GES). Comme Hassli, il remporte son premier tour de repêchage face au jeune Ahmed Hadjala (Tourcoing/HDF) et se voit écarté dans la course à la médaille face au futur 3e Salamone (Tourcoing/HDF) alors qu’il mené en début de combat.
La première médaille en gréco est à mettre au profit de Dragutin Dukic qui enchaîne 2 médailles de bronze, après celle de 2017. Pourtant son championnat commençait mal après une défaite face à sa bête noire Ivanov (Schitigheim/GES) dans un match très serré 2/3. Obligé de passer par les phases de repêchage, Dragutin réussit les performances de sortir Belalia (Rosny/IDF), le précédent champion de France Gharbi (Reims/GES) et le pensionnaire du pôle France de Dijon Dieda (Lorquin/GES). Pour la médaille de bronze, très tactique, Dragutin n’est pas inquiété par Schultz (Gries/GES)
Hrachia Malkhasian, champion de France 2017, décroche la médaille d’argent dans une catégorie 67kg très relevée. Bien en jambe, il élimine sans difficulté les nordistes Chakay (Roubaix/HDF) et Essalhi (Tourcoing/HDF). En demi-finale, il fut opposé à un de ses concurrents pour l’équipe de France Sylla (Bagnolet/IDF); concentré et appliqué, Hrachia profite des erreurs de son adversaires pour le surprendre et s’ouvrir les portes de la finale. Cependant, l’obstacle Ozay (Maizières/GES) était trop élevé ce jour là, et Hrachia ne parvenait pas à trouver de solutions.
Quatre arédiens participaient au championnat en lutte libre. Tournoi difficile pour Hedi Ben Abda en 74kg et Victor Goursaud en 65kg. Hedi termine à la 25e place après deux défaites face à Benia (Toulouse/OCC) et Zagouev (Toulouse/OCC). Mêmes difficultés pour Victor qui n’est pas parvenu à trouver des solutions face à Gaytaev (Sotteville/NOR) et Sow (Le Havre/NOR), il termine 17e.
Champion de France 2017, Maxime Fiquet monté de catégorie de poids cette saison remporte le titre de vice-champion de France. Dans la catégorie la plus chargée, il écarte les champions de France juniors Yezza (Sarreguemines/GES) et Mathé (ASM Clermont/ARA) en faisant parler son expérience. Après un match très disputé, il trouve la solution face au très dangereux Bonin (Sotteville/NOR) et gagne 4/3. Battu en finale des championnats de France par équipes par Amsiev (Sotteville/NOR), Maxime le retrouvait en finale. Malgré un match serré, le normand faisait parlé sa puissance. Belle médaille d’argent pour Maxime.
Enfin, la palme du championnat est à remettre à Ruslan Valiev (86kg). Autorisé pour la première fois à participer aux championnats de France (championnat ouvert aux étrangers comptant 3 années de licences), Ruslan n’a pas laissé passer sa chance. Le lutteur originaire d’Ossétie (région russe du Caucase), éliminé sur le score de 10/0 Tournay (Liévin/HDF) et le local Zubiachvili (Schiltigheim/GES). En demi-finale, le pensionnaire de l’INSEP Alekma (Sarreguemines/GES) n’a pas pu imposer sa lutte face la puissance de Ruslan. En finale, l’arédien remporte la victoire après un match très tactique 2/1 face au multiple champion de France en titre Aibuev (Sarreguemines/GES). Félicitations à Ruslan qui a fait parler son expérience pour s’adjuger son premier titre de champion de France.

Floriane Marczinski – Maxime Fiquet (haut)
Ruslan Valiev (centre)
Dragutin Dukic – Hrachia Malkhasian (bas)