Comité De Nouvelle Aquitaine De Lutte et Disciplines Associées
+33 6 17 61 48 98
fflcalda@gmail.com

Le CAL qualifié pour sa première finale de D1

Created with Sketch.

 (article du populaire)
Malgré un début de partie compliquée, les lutteurs arédiens ont puisé dans leurs derniers retranchements pour s’adjuger le scalp de valeureux Maiziérois. Après deux échecs en demi-finale. le CAL se qualifie pour la première finale de D1 de son histoire.
Comme un symbole, c’était Victor Goursaud qui avait la tâche de marquer la suprématie des Haut-Viennois. Opposé à Valizaden, champion d’Iran, Victor Goursaud, s’inclinait cependant aux points après avoir pourtant mené la danse pendant les deux premières minutes (9-13).
La soirée ne commençait pas sous les meilleurs auspices pour le CAL. Et d’autant moins lorsque Malkhasian essuyait le deuxième revers arédien de la partie (4-10). Il fallait ainsi attendre l’entrée en lice de Khadjiev pour voir le compteur des locaux se débloquer. Le vice-champion d’Europe 2017 triomphait de Tomov, sans contestation, pour ouvrir la voie aux siens et les ramener dans le match (9-2).
Une victoire sur laquelle Dukic ne réussissait pas à capitaliser (1-3). Le CAL avait certainement rêvait d’une entame différente, mais il ne lâchait pas prise pour autant. Grâce à un coup de maître de Galiev dans la dernière minute, il s’adjugeait le match 5 pour revenir à une longueur des Mosellans (5-2).
Et c’était sur un même pied d’égalité que la première manche se terminait. Kajaia, en Greco +130kg, prenait le meilleur sur Deschiev (8-0) et permettait aux Arédiens de regagnaient les vestiaires les compteurs remis à zéro (3-3).

Revenus du diable vauvert

Mais les visiteurs reprenaient d’emblée l’ascendant. Valizaden triomphait de Goursaud (0-6) et permettait aux Mosellans de revenir dans la peau de chassé (3-4). Copie conforme du premier acte, à ceci près que c’était au tour de Fiquet d’être défait dans le match 2 (10-11). Opposé à Tomov, le champion de France 2017 voyait la victoire se dérober à l’ultime seconde et les Maiziérois s’envolaient (3-5).
Une tendance qui se confirmait à la neuvième rencontre. Malgré une belle résistance d’Hassli, les locaux subissaient leur 6e revers de la soirée, les condamnant à l’expoit pour espérer rallier Besançon dans deux semaines (3-6).
Mais à croire que cette année était celle qui allait marquer la nouvelle dimension du club. Ce qui restait du domaine du fantasme devenait réalité. Par Kadjev, puis Kajaia et Valiev, le CAL revenait du diable vauvert et recollait in-extremis à la marque (6-6). Un score de parité qui se transformait en victoire pour les locaux, par la force du nombre de points inscrits dans les 12 rencontres. Le Villa Sport pouvait exploser : les Arédiens l’ont fait et ils iront bien à Bersançon pour tenter de décrocher le Graal.
BAYLE Mathieu – DUKIC Dragutin – VILLESSOT Ludovic (président) – HASSLI Franck – KAJAIA Irakli
FIQUET Maxime – MALKHASIAN Hrachia -GOURSAUD Victor – DIATTA Adama – KHADJIEV Zelimkhan – VALIEV Ruslan