Des vétérans qui brillent en lutte et sambo


En ce début de saison 2017/18, ce sont les vétérans et masters qui se sont mis en avant lors des championnats du monde de lutte et sambo.
En sambo sportif, Sylvain Rouyer (Bayonne CO), habitué des podiums, remporte une nouvelle médaille, en revenant de Grèce avec le bronze en master 2 – 68kg, après s’être incliné seulement face au russe. Il participe donc à la moisson française sur cette compétition avec 10 médailles.


Sylvain Rouyer (Club Olympique Bayonnais) – Médaillé de Bronze

En lutte, 3 lutteurs étaient à Plovdiv (Bulgarie) et reviennent en Nouvelle-Aquitaine avec 3 médailles dans leurs valises.
Jacques Foures (vétéran E -69kg – Villeneuve/Lot) ne parvient pas à passer le 1er tour en lutte libre en s’inclinant face au lutteur russe. En lutte gréco-romaine, c’est l’américain (futur 3e) qui l’empêche d’accéder au podium.
David Bigeaud (vétéran B – 58kg – SA Villenave) réalise la performance de gagner deux médailles. En lutte libre, après une défaite face kirghiz et deux victoires face à l’azéri et au turc, il remporte un belle médaille de bronze. Dans son style de prédilection, la gréco-romaine, il termine aussi à la 3e place après avoir battu les lutteurs américain et bulgare et perdu le lutteur allemand.
La grosse performance est à mettre au crédit de Gerard Santoro (vétéran E -69kg – Ludon Médoc), puisqu’il revient de Bulgarie avec le titre de champion du monde lutte libre. Après avoir écarté aisément un allemand, deux américains et un russe. Il surpasse son adversaire polonais en finale. Il réalise l’exploit de ne concéder aucun point durant cette journée dorée pour le médocain.

Gerard Santoro (Ludon Médoc) sur la plus haute marche du podium